Fiadone

Fiadone
Google+ buttonFacebook buttonTwitter button
4.7/5 (3 votes)

comme on me l'a si gentiment demandé je viens ici poster ma recette "the" recette du vrai fiadone (non pas chauvine la nonna !du tout)

fiadone

  1. 1 brocciu de 500gr
  2. 6oeufs
  3. un zeste de citron râpé
  4. 300 g de sucre
  5. 1 cuil à soupe de farine

Progression

1/allumez votre four a 180°(th6)
2) passer le brocciu au presse purée
dans un grand saladier
3/puis dans un second cassez vos oeufs, ajoutez le sucre semoule et le zeste et battez bien puis incorporez ce mélange au brocciu passé et bien mémanger

3/beurrer un moule le chemiser ou servez vous d'un moule en téflon verser la pâte et mettez a cuire au four pendant 45 minutes.
4/lorsqu'il sera froid démoulez le et saupoudrez de sucre en poudre

on peut aussi adjoindre a la recette un petit bouchon d'aqua vita
aqua vita = eau de vie...

si vous trouvez de la confiture de cedrats pour servir avec ce sera le top
credits photo : ©crazymum-A.F.Touch

Accord mets vin
Que boire avec un(e) Fiadone :

Voici une liste non exhaustive de vins que nous vous conseillons pour accompagner cette recette :

           

 

Asfaux
Le complément du chef patrick

j'en connaît un qui va être super content c'est notre aimable Dubarry d'ailleurs je suis a peu prés sur qu'il va en remettre "une seconde couche"(sourires)... en tout cas je vous remercie pour cette excellente recette de l'île de Beauté.


Les derniers commentaires sur la recette Fiadone

Répondre
liliane (invité)  2015-01-24

je voudrais remplacer le broccio par un autre fromage car en Belgique impossible a trouver merci

Répondre
prunu (invité)  2011-07-26

j ai oublié de dire que je monte les blancs en neuge pour le fiadonne

Répondre
prunu (invité)  2011-07-26

je fais pareil sauf que je ne met pas de farine

auteur
Répondre Dubarry  2011-03-24

Bonjour J'adore ce type d'échange toujours inrichissant ! bravo pour vos expériences : si l'occasion s'en présentait, je serais ravi de goûter vos produits. Pour répondre à votre question, en Corse, la saison de fabrication du brocciu va grosso modo de mi novembre à fin juin ou début juillet, et donc sans que les bêtes ne soient taries, même dans les petits élevages naturels : je me renseignerai et reviendrai vers vous l'été prochain Bien à vous

Répondre jarlo  2011-03-22

Merci pour cette réponse, cet échange est intéressant. Il ne s'agit pas effectivement de l'appeler brocciu, et pour toutes les raisons que vous évoquez. Cette méthode de fabrication n'est pas spécifique à la corse puisqu'elle existe également dans les Carpates, et de longue date. J'ai la chance d'évoluer dans un milieu très touristique, et de nombreux corses viennent passer quelques jours ici l'été. Il faut croire que les affinités de nos deux régions sont bien réelles, et sur de nombreux points. Néanmoins, ils louent la façon de faire ici, et la saveur fort proche de leur AOC, peut être parce qu'il s'agit de chèvres ( certes, bretonnes, et c'est assez rare pour le souligner ), et qu'il est de plus en plus difficile d'en trouver sur l'Ile puisque la brebis y est privilégiée. Mais je vous accorde que le goût doit être différent. Ici, point de maquis, mais plutôt des herbages salées et iodés. Pour preuve, je fais également et entre autre, du cantal, fabrication que je suis allé étudier sur place, mais ça ne sera jamais du cantal, pas même en sa texture tant la flore est différente. Reste que ces merveilleuses techniques millénaires permettent à des régions dépourvue d'histoire fromagère, de pondre des produits à fortes identités locales, en s'inspirant de ces savoirs-faire. Ce qui me chagrine un peu toutefois, c'est qu'effectivement le taux de caséine et de protéine est à son comble à partir d'octobre, voir, novembre. Mais lorsque on travaille en bio, ou plus simplement, naturellement, les animaux sont taries à cette même période pour faciliter la gestation en cours. La période de production ne serait donc que d'un mois pour le brocciu...? J'évoque une façon de faire ancestrale, pas de ces élevages intensifs qui produisent toutes l'années. Je doute d'ailleurs que ces systèmes existent en corse, où alors ce serait là un mythe qui s’effondre. Mais je m'égare... Très cordialement.



Laissez un commentaire