F Cari de poulet, forum AFTouch

Cari de poulet


Répondre

Cari de poulet

Commentaire de la recette de la page : www.aftouch-cuisine.com/recette/cari-de-poulet-605.htm

Je suis de l'île de la Réunion et, vraiment, je ne vois pas d'où vous avez sorti cette recette de cari de de Poulet. Primo un cari ne se cuisine pas à l'huile d'olive, cette recette venant d'Inde et ayant été adoptée à la Réunion courant XIXème peut se cuisiner avec de l'huile d'arachide ou de coco (façon Kérala) mais surtout pas de l'huile d'olive. Secundo la soupe de cari n'existe pas, ça ne veut rien dire... Le cari se fait avec du curcuma et divers types de massalé (c'est selon les goûts). Le 'cari' n'est pas une épice, mais une façon de faire... Pour finir, de la crème fraîche dans le cari... Bref, votre recette peut être très sympa, mais ce n'est sûrement pas un cari de poulet.
Cdlt
David Hoareau

Répondre

Je ne comprend pas !!!

Bonjour david,

je note vos différentes remarques, mais pour le secundo nous n'avons jamais parlé de soupe de cari, mais de cuillère a soupe (une mesure)...
Concernant votre recette du cari n'hésitez surtout pas a nous la proposer à l'adresse suivante : www.aftouch-cuisine.com/proposer_recette.htm
cordialement.
Ivan

Répondre

Réponse a David

bonjour David
a votre commentaire une petite chose m'étonne pourquoi diable me parlez vous du cari comme un plat réunionais? bien sur ce plat est préparé dans les iles mais les caris sont tout d'abord indiens le nom vient de kari qui signifie préparations des épices destinées a l'assaisonnement en langue tamoul ce sont les anglais qui en devenant marchands en Inde lui donnérentle nom de Curry puis les marchands portugais,les conquérants moghols et enfin le Raj britannique ont tous laissé une empreinte la plus célébre des recettes est d'ailleurs depuis 2001 le plat étranger le plus dégusté en Angleterre son nom le chicken tikka masala
je peux vous répondre sans effort car on m'a offert le livre du CURRY un livre exceptionnel écrite par une historienne anglaise miss Lizzie Collingham ce gros bouquin de quelques 300pages ne parle que des caris et du curry de sa naissance a aujourd'hui.
voila ma réponse david donc nous vous renouvelons notre offre donnez nous donc la version réunionaise du cari et nous la publierons
Voila voila
A bientôt
Chef Patrick

Répondre

Réponse à David

Bonjour David
N'utilisez surtout pas d'huile de coprah (coco) pour frire ou même faire rissoler car cuite, elle est nocive (très riche en acides gras saturés) : il y a des traditions qui se doivent d'évoluer pour raison de santé publique (même en Inde). D'ailleurs l'huile de coprah (coco) n'est pas vraiment une huile mais plutôt une graisse puisque solide à température ambiante. L'huile n'est utilisée dans cette recette que pour marquer les morceaux de poulet et n'influera donc pas vraiment.
Pour ce qui concerne la crème, vous avez raison mais les empereurs moghols (originaires d'Afganistan) ont introduit le yaourth parsi dans leur cuisine longtemps séparée de celle de l'Indoustan avant qu'elle ne fusionne (très partiellement) pour donner ce qu'on trouve sous le nom de cuisine du Cachemire : des curries au yaourght, devenus autentiquement indiens mais ce n'est pas cette Inde là qui s'est exportée à la Réunion

Répondre

Réponse à Asfaux

Bonjour,
Je viens de lire la réponse que vous m'avez faite. D'abord je n'ai jamais dis que le cari est un plat d'origine Réunionnaise. Il se trouve qu'à la Réunion, c'est le plat "national". Qu'il soit de poulet de poisson ou de bringel(aubergine) boucané. Si vous relisez le mot que j'avais laissé, j'y précisais que ce plat a pour origine l'Inde. En ce qui concerne la façon de faire à l'île de le Réunion, cela vient du pays Tamoul. Pour parler de votre référence en matière de cari, il ne suffit pas de feuilleter un bouquin soit-il écrit par une historienne très qualifiée dans le domaine, pour répondre sans effort. Je vais régulièrement en Inde du Nord et du Sud de même qu'à l'île de la Réunion y étant originaire et ces expériences valent tous les livres du monde. Pour la recette, je vous en avais envoyée une (typiquement de la Réunion) il y a à peu près 5 à 6 semaines.
Bien cordialement,
David Hoareau

Répondre

Merci David

de passage sur ce site pour la première fois je voulais me faire discrète, mais de voir comment on répond à David je ne peux que laisser un comm pour dire que oui David a 100% raison!!! Pour ma part je ne suis qu'à demi réunionnaise mais j'y ai fait de nombreux séjours,j'ai pu observer ma mémé et ma famille cuisiner...ainsi que mon père qui a un resto reunionnais en france...et au secours quel massacre de notre gastronomie j'ai pu trouvé sur le net, dc je comprens tt à fait David. Meme si les livres st utiles ce n'est sûrement pas grâce à eux que l'on sait cuisiner.
Bonne soirée ,
Marine

Répondre

Cari de poulet

BONJOUR JE VOUDRAIS CONNAITRE L ORIGINE DE CETTE RECETTE PARCEQUE ETANT CUISINIER DE METIER METROPOLITAIN HABITANT SUR L ILE DE LA REUNION ET NOTRE CARRY EST CONFECTIONNE AUTREMENT MERCI

Répondre

Réponse à Touzalin

L'origine de la recette, telle que je la présente, est de l'île de la Réunion avec quelques modifications apportées suite à mon passage en Inde, dans l'état du Tamil Nadu (Sud Est de l'Inde) d'où sont originaire les Réunionnais d'origine Indienne de confession Tamoul. Ce sont eux, au XIXe siècle, qui ont introduis dans l'île les divers caris que nous cuisinons à la Réunion. Ayant grandi à la Réunion, j'ai pu voir, et gouter différents types de cari selon les gens chez qui j'étais. En général dans les familles Tamouls le cari est préparé tel que je l'ai décrit (à quelques variantes près). Ma mère, par exemple, ne le cuisine pas comme moi. Donc, vous, vous avez aussi votre variante.

Répondre

Cari: Nom du plat cuisiné

Bonjour,
Je suis Réunionnais, je pense qu'il y a un amalgame et une bonne et mauvaise compréhension du terme cari. Quand le réunionnais dit " on mange un cari" il ne parle pas d'épice mais un plat cuisiné. Vous pouvez avoir plusieurs recette que nous appèlerons cari, qui na rien avoir avec l'épice.C'est un terme de langage. Nous pouvons dire que nous allons manger un "cari de poulet" ou encore un "cari de canard" alors que dans ce dernier il n'y a pas de curry. Donc votre recette est faux, sur la base typiquement réunionnais. Maintenant vous pouvez inventer un plat, mais S'il Vous Plaît ne l'associer pas à la cuisine Réunionnaise.
Base de la cuisine Réunionnaise :
Oignon, ail, gingembre, sel et piments, Viande.
Sauce à la préparation d'un cari.
Maintenant que vous ajoutez du curcuma, curry ou massalé ou un autre épice Je l'appel un cari.
Merci de ne pas confondre un terme de langage, qui peut porter à confusion avec l'épice.
langage[/b] [b]cari

Répondre

Réponse à Joseph

Bonjour Joseph
Si vous lisez vraiment la recette mise en ligne, vous verrez qu'il n'y est fait aucune référence à la cuisine réunionnaise et si vous lisez les divers commentaires d'Aftouch, vous y verrez également qu'il n'y a aucune ambiguité entre cari/kari/curry (ou tout autre orthographe qu'il vous plaira) en tant qu'ingrédient, mélange d'épices, technique et le plat proprement-dit : toutes ces subtilités de langage y sont parfaitement détaillées ; cette recette n'étant pas présentée comme réunionaise par le chef Patrick, votre premier commentaire n'a plus de fondement.
Le terme cari/curry etc... étant un mot tamoul voulant dire "façon de préparer les épices", il parait "difficile" de le déconnecter de la notion d'épice(s) et du plat qui en résulte, les épices étant implicites dans le mot et le sens tamoul du mot impliquant la destination de cette préparation, c'est à dire la réalisation d'un plat. L'amalgame que vous mentionnez est naturellement provoqué (et donc voulu) par le mot lui-même et son sens.
La cuisine est truffée (si je puis dire) de mots qui amalgament plusieurs composantes, sans que personne n'y trouve à redire (par exemple, tagine, tian, cassole ou cassolette, désignent d'abord le contenant, puis le contenu puis la recette elle-même

Laissez un commentaire