Imprimer cette page
aftouch-cuisine.com

Chiconade en gratinée aux croûtons de Maroilles

Une recette du chef étoilé Patrick Asfaux Chiconade en gratinée aux croûtons de Maroilles

Préparation :
Cuisson :
Total :

Cette recette ,m'a été inspirée un soir de froid, de retour du Nord, les produits étaient juste là il n'y avait alors qu'à les assembler.

Chiconade en gratinée aux croûtons de Maroilles pour 4 personnes :

  1. 4 Belles endives (chicons) essuyées le bout retirés et légèrement creusées.
  2. 1 bel oignon jaune épluché et émincé finement
  3. 100g de poitrine fumée taillée en petits dés
  4. 12 rondelles de pain baguette (un peu rassis si possible)
  5. 1 Maroilles fermier épluché et taillé en 12 petites tranches la peau passée a la moulinette a fromage r'pé
  6. sel poivre en moulin et 1 pincée de gingembre en poudre
  7. 1 cuiller a soupe de Maïzena
  8. beurre et huile de colza.

Progression

1) Emincez finement vos endives.

2) Dans une cocotte versez une tombée d'huile et une noix de beurre puis mettez a fondre vos émincés d'endives et d'oignons. Salez, poivrez et ajoutez un peu de gingembre et vos petits lardons, faites suer ainsi doucement a couvert 15 minutes.

3) Ajoutez alors votre cuiller de Maïzena remuez et mouillez avec 2 litres d'eau froide (ou de bouillon de volailles)

4) A l'ébullition testez en le goût puis laissez cuire ainsi 20 minutes après celle ci.

5) Sortez votre plaque du four, puis allumez le en position gril.

6) Egouttez votre soupe d'un côté la garniture de l'autre le bouillon, répartissez votre garniture dans vos 4 petites terrines * posées sur votre plaque versez votre liquide au ¾ puis installez vos 3 croûtons surmontés du Maroilles et de sa croûte passée, installez a mi-four et laissez jusqu'à ce que votre chiconade soit gratinée.

Servez sans attendre

* Servez vous de ce procédé lorsque vous ferez des potages taillés ainsi toutes les personnes pourront en déguster chacun la même quantité de garniture.
Reproductions strictement interdites sans autorisations © 2005-2020 A.F.Touch
credits photo : patrick Asfaux