Armagnac


Google+ buttonFacebook buttonTwitter button

L’Armagnac est la doyenne des eaux-de-vie produites en France. Si l’on sait qu’elle fut produite et consommée dès le XIVème siècle, on peut remonter jusqu’à la période Gallo-romaine pour trouver des traces de production artisanale. Au fil des siècles, la notoriété et la commercialisation de cette délicieuse eau-de-vie qu’est l’Armagnac ne cessent de croître, mais c’est la conservation de l’Armagnac dans des fûts de chêne qui lui offrit ses véritables lettres de noblesse. Le mariage de l’alcool et du chêne confère en effet à l’Armagnac une rondeur, une complexité aromatique et une couleur ambrée qui n’appartiennent qu’à lui.

L’Armagnac est obtenu par distillation de vin blanc dans un alambic. Le résultat de cette distillation est conservé de longues années en fûts de chêne (2 ans pour les dénominations trois étoiles, plus de 5 ans pour les VSOP et plus de 6 ans pour les XO). Les millésimes sont de très vieilles eaux-de-vie, conservées plus de 10 ans et dont l’année de récolte est inscrite sur les étiquettes. Si l’Armagnac reste par essence un digestif très apprécié, il entre aussi dans la composition de délicieux coktails, mais aussi dans des recettes toutes plus savoureuses les unes que les autres, telles les écrevisses sautées flambées à l’Armagnac ou encore la salade de Saint-Jacques à l’Armagnac.

credits photo : © Michael Pemberton - FOTOLIA