Saint-Nectaire


Google+ buttonFacebook buttonTwitter button

Introduit à la cour de Louis XIV par le Maréchal de France Henri de Sennecterre (1600-1681), le Saint-Nectaire eut les faveurs du roi Soleil. Sa réputation est faite lorsque Legrand d'Aussy, en 1768, le cite dans le récit de son voyage en Auvergne : " Si l'on veut vous y régaler, c'est toujours du Saint-Nectaire que l'on vous annonce". Après avoir été pendant des siècles un fromage populaire, le Saint-Nectaire conquit l'aristocratie dans la deuxième moitié du XVIIIème siècle.

Son goût, sa finesse et sa texture très onctueuse viennent de la riche flore des pâturages des Monts Dore, région volcanique d'une altitude moyenne de 1000 mètres. Le Saint-Nectaire se consomme surtout en fin de repas mais il entre aussi dans la composition de salades ou autres préparations culinaires, telles que la brioche au Saint-Nectaire, les croûtes rôties. Servez-le avec un vin rouge léger et fruité comme les vins de Bourgogne, les Pomerols ou les Côtes d'Auvergne, vous n'en apprécierez que mieux la finesse.

credits photo : © ChantalS - Fotolia.com