La saucisse de Montbéliard sur la route de l'IGP


Google+ buttonFacebook buttonTwitter button

La saucisse de Montbéliard sur la route de l'IGP
Le Comité National des Indications Géographiques Protégées (IGP) de l'Institut National des Appellations d'Origine (INAO) a approuvé, lors de sa séance du 8 décembre 2010, le projet de cahier des charges « Saucisse de Montbéliard » dans la perspective de son enregistrement en IGP par la Commission Européenne.

La saucisse de Montbéliard est élaborée à base de viande de porc et se présente sous une forme légèrement courbe. Elle se caractérise par
o un fumage lent et contrôlé qui lui confère une couleur légèrement ambrée,
o sa fermeté au toucher
o un arôme de fumée obtenu grâce au bois et à la sciure des résineux locaux et
o un goût de viande légèrement relevé par des épices ou des aromates avec, systématiquement, la présence de cumin ou de poivre. En bouche, cet arôme de fumée est équilibré et persistant sans être acide ni âcre.

La saucisse de Montbéliard est fabriquée dans les quatre départements de Franche-Comté (le Doubs, le Jura, la Haute-Saône et le territoire de Belfort).
Il s'agit de la zone traditionnelle de l'élaboration et du fumage de la saucisse de Montbéliard.
Son origine remonte en effet aux ancestrales traditions paysannes franc-comtoises.

Son taux de notoriété est très élevé auprès des restaurateurs et du grand public (60% des consommateurs).

L'IGP est un signe européen qui existe depuis 1992 et qui désigne un produit dont les caractéristiques sont liées au lieu géographique dans lequel se déroule sa production et/ou sa transformation selon des conditions bien déterminées.
Pour les producteurs et les consommateurs, l'IGP garantit une protection de la dénomination « Saucisse de Montbéliard » sur tout le territoire de l'Union Européenne.
Comme pour tous les produits sous signe d'identification de la qualité et de l'origine, des contrôles réalisés par des organismes indépendants permettent de s'assurer du respect des conditions et de la zone de production.

Données chiffrées (en 2009) communiquées par l'INAO :
- 23 producteurs
- 150 élevages de porcs
- 3 500 tonnes produites

Pour en savoir plus, contactez Hélène BRIAL au 01 73 30 38 77


Vos commentaires

Répondre chef patrick  14/03/2011

MIAM-MIAM
Mes recommandations
pour la cuisson cuire 20 a 25 minutes dans de l'eau a peine frémissante(90°)
Mon plaisir "suprême"
de larges tranches de pain de campagne (style Poilâne")grillées et bien chaudes sur lesquelles on tartine de la Cancoillotte qui ainsi fond sur le pain puis rapidement on étale des rondelles chaudes de Montbéliard avec un bon verre de Sauternes frais c'est ...divin!!!
bon appétit
Chef Patrick

Laissez un commentaire