Cake à la Corse

Cake à la Corse
Google+ buttonFacebook buttonTwitter button
4.8/5 (1 votes)

Préparation :
Cuisson :
Total :

cake à la corse pour 6-8 personnes :

  1. 250 g beurre
  2. 250 g sucre semoule
  3. 4 oeufs
  4. 150 g farine de blé (type 55)
  5. 160 g farine de châtaigne
  6. 1 sachet de levure chimique
  7. 30 g cacao amer en poudre
  8. 1/2 cc cannelle en poudre
  9. écorces d'agrume confites (orange, citron ou pour faire plus corse, mandarine ou, si vous en trouvez, cédrat - vous ne les verrez pas sur la photo : mon gamin est encore réfractaire ...)
  10. l'emploi d'un robot à vitesse lente est pratique et efficace.

Progression

1. faire fondre le beurre doucement
2. préchauffer le four à 180°
3. mettre le sucre dans le bol du robot et incorporer le beurre
4. incorporer les oeufs un par un
5. mélanger intimement les 2 farines tamisées avec la levure et incorporer dans le bol. incorporer les dés de fruits confits et continuer à mélanger (il n'est pas nécessaire de les fariner pour les empêcher de tomber au fond car la farine de châtaigne est enveloppante
6. diviser la masse en deux: incorporer le cacao dans une moitié et la cannelle dans l'autre - vous pouvez aussi incorporer les dés de fruit confits que dans une seule des deux masses, celle qui sera au centre du cake de préférence
7. tapisser le moule à cake de papier sulfurisé et installez-y les 2 appareils à cake en 3 couches (celle au cacao au milieu)
8. cuire au four environ 1 heure (tester la cuisson selon la méthode habituelle -la farine de châtaigne étant naturellement sucrée, le cake aura tendance à colorer fortement sur le dessus; selon votre goût, vous pouvez le protéger avec du papier cuisson ou de l'alu en fin de cuisson -j'aime bien le goût biscuité de la châtaigne de la croûte.

c'est meilleur quand c'est un peu rassis ...
credits photo : ©Dubarry-A.F.Touch

Accord mets vin
Que boire avec un(e) Cake à la Corse :

Voici une liste non exhaustive de vins que nous vous conseillons pour accompagner cette recette :

                                

 

Asfaux
Le complément du chef patrick

très bonne recette du terroir barrien, peut être le téflon est il une invention trop récente pour remplacer le papier sulfurisé de cette ancienne recette qui est excellente.


Les derniers commentaires sur la recette Cake à la Corse

Répondre la reine des choux à la crème  2010-08-28

Merci!! Je n'ai encore essayé aucune recettes.... mais j'espère très bientôt en essayer!!! :) l.r.d.c.a.l.c :-)

auteur
Répondre chef patrick  2010-08-28

BONJOUR Soyez la bienvenue au sein de notre communauté gourmande Vous pouvez sans hésiter tester nos recettes je ne serais jamais bien loin si vous avez un quelconque souci a bientôt donc poutous Chef Patrick

Répondre la reine des choux à la crème  2010-08-28

Coucou!!! Je suis nouvelle!!!! B-)

Répondre lory  2008-08-20

:-)Cette tourte aux herbes doit être un régal! j'essayerai,.. merci beaucoup!! :)

auteur
Répondre Dubarry  2008-08-19

Bonjour Denis Comme j'ai déjà mis 3 recettes de gâteaux corses sur le site (le cake à la farine de châtaigne, le pastizzu et les beignets de pommes de terre), je ne mettrai pas de recettes de desserts aujourd'hui. Je vous recommande le pastizzu car c'est une recette de famille exclusive qui n'est pas faite avec de la semoule, plus lourde, comme tous les autres (avec du café ou un verre de Muscat du Cap Corse bien frais). La cuisine corse traditionnelle est une cuisine rustique, familiale et de pur terroir, à base de produits locaux de saison (sauf certaines charcuteries et la farine de chataigne qui se conservent dans certaines conditions). Les recettes divergent selon les micro régions et les familles. Je ne vous donnerai donc pas (du moins aujourd'hui) de recettes à base de figatellu, de broccio, de gibier (ha les merles corses - chut, c'est interdit -, les grives et les lièvres !), de cabri ou de légumes et herbes sauvages fraîches de printemps. Pas non plus de recettes de truites car elles doivent être sauvages et vraiment très fraîches et ... il faut pouvoir chauffer des pierres. Je vous donnerai tout de même une un peu plus tard. TOURTE AUX HERBES En Corse, les herbes englobent les légumes verts (comme au Moyen Age). Cette recette se fait avec des légumes nouveaux sauvages mais pour cette recette, vous pouvez prendre des légumes cultivés. Faire 1 livre de pâte brisée mais au saindoux et la faire reposer. Hacher à la main 1 livre d'épinards équeuttés ou de vert de blettes (mieux que les épinards) et le blanc de 5 poireaux (sauvages ce serait top mais il en faudrait plus !) et émincer 3 oignons et les mettre à dégorger dans une passoire avec un peu de sel. Partager la pâte en deux moitiés et foncer un moule rond à tarte avec la moitié abaissée de la pâte. Exprimer l'eau des légumes, les mettre dans un saladier, ajouter 2 pincées de menthe (sauvage et corse si vous en trouver) hachée, du poivre (pas de sel) et 2 CàS d'huile d'olive. Bien mélanger et répartir sur l'abaisse déjà dans le moule. Recouvrir d'une 2ème abaisse faite avec la 2ème moitié de la pâte et bien souder les bords. Piquer à la fourchette l'abaisse supérieure (seulement elle) et cuire à four chaud. Manger tiède ou chaud. Vous pouvez remplacer 1 CàS d'huile par de petits lardons gras de panzetta (avec le gras rendu) doucement fondus à sec. Vous pouvez aussi faire de petites rissoles (chaussons) individuelles cuits au four ou frits. MORUE AUX BLETTES ET AUX RAISINS SECS Le cabillaud ne se pêche pas dans les eaux corses mais la morue est devenue tradionnelle tout comme en Aveyron (le cabillaud ne grouille pas non plus dans les eaux du Tarn ou de la Truyère) et pour les même raisons d'échanges commerciaux historiques. Dessaler pendant une nuit 1,5 livre de morue, puis la sécher, retirer peaux et arêtes et la couper en morceux. Cuire à la vapeur 1 livre de blettes (vert et côtes), égoutter et bien exprimer l'eau. Dans une sauteuse, faire revenir à l'huile d'olive un gros oignon émincé, puis ajouter 2 gousses d'ail épluchées, dégermées et écrasées, 2 tomates pelées, épépinées et concassées, 1 feuille de laurier, un peu de poivre (pas de sel) et 3 PdT moyennes en rondelles pas trop fines. Mouiller avec un peu d'eau (la quantité nécessaire pour juste recouvrir plus tard, PdT et morue) et démarrer la cuisson sur la plaque. Aux 3/4 de la cuisson (pas avant), ajouter la morue, les blettes et 1 grosse pignée de raisins secs (malaga ou muscat de préférence), terminer la cuisson très doucement, rectifier l'assaissonnement et servir avec un vin corse (cépage malvoisie/vermentinu) bien frais. Je vais proposer la recette du veau corse aux olives (avec photo) selon la voie habituelle. Pace e Salute



Laissez un commentaire