Storzapretti à la bastiaise

Storzapretti à la bastiaise
Google+ buttonFacebook buttonTwitter button
4.0/5 (3 votes)

Préparation :
Cuisson :
Total :

storzapretti à la bastiaise pour 6 personnes :

  1. 1 + 1/2 broccio (fromage frais aoc corse) de 500 g soit un total de 750 g
  2. 300 g d'épinards crus qu'il faudra blanchir (voir progression de la recette), laissant 140 g environ après blanchiment
  3. 1 gousse d'ail
  4. 1 jaune d'oeuf (ou 2 selon la grosseur)
  5. 1 belle poignée de feuilles de persil plat
  6. 75 g tomme corse
  7. sel fin, poivre du moulin et farine (voir progression de la recette) en qs
  8. la sauce dégraissée (pas trop tomatée) d'une préparation de viande (daube de boeuf etc...)

Progression

la veille
1/ il faudra avoir préparé à l'avance une daube de boeuf ou un autre plat de viande en sauce pour en garder de la sauce (dégraissée) en quantité suffisante pour napper à mi-hauteur les quenelles de broccio qui deviendront les storzapretti.
2/ si possible la veille de la dégustation du plat, équeuter, laver et ébouillanter 300 g d'épinards pendant quelques minutes dans une grande quantité d'eau légèrement salée. les rafraichir aussitôt dans de l'eau glacée pour fixer la couleur, puis égoutter à fond, presser les épinards à la main par poignée pour exprimer l'eau et laisser dans une passoire une nuit sur un linge.

le jour même
1/ egoutter à l'avance le broccio dans une passoire.
2/ peler, écraser, dégermer et émincer très finement la gousse d'ail, effeuiller et ciseler finement le persil, délier et hacher mécaniquement les épinards et séparer le jaune de l'oeuf du blanc (le blanc ne sera pas utilisé pour éviter d'avoir un appareil à quenelle trop fluide) et râper la tomme.
3/ mettre à bouillir une grande quantité d'eau salée dans une casserole assez large
4/ pendant que l'eau chauffe, écraser à la fourchette dans un saladier le broccio puis incorporer intimement épinards, persil, ail, jaune d'� uf; saler (peu car les épinards ont été blanchis à l'eau salée, le broccio et la tomme sont salés ainsi que la sauce) et poivrer.

5/ verser de la farine dans une assiette et napper d'un peu de sauce (juste pour couvrir le fond) un plat à gratin, allumer le grill du four.
6/ avec 2 cuillères, confectionner des quenelles de l'appareil (mélange) du saladier, les rouler dans la farine et les déposer très délicatement dans l'eau bouillante (peu à la fois pour éviter qu'elles se collent entre elles et que l'eau ne refroidisse trop) . les ramasser encore plus délicatement à l'aide d'une écumoire (elles sont très fragiles à ce stade) au fur et à mesure qu'elles sont remontées à surface (quelques minutes maximum selon leur grosseur) et les poser toujours délicatement sur le fond de sauce dans le plat à gratin.
7/ napper de sauce à mi-hauteur seulement, saupoudrer de tomme râpée et placer le plat sous la grille du four mais pas trop près du grill car les storzapretti doivent être bien chauds à coeur avant d'être bien gratinés. surveiller très attentivement et servir lorsque les storzapretti sont gratinés (vous devez voir leurs 2 couleurs (le blanc et le vert) dans l'entrelacs de sauce) .

ces storzapretti accompagnent la viande en sauce dont vous avez extrait un peu de sauce ou, si vous êtes plus attentif à la diététique, une viande grillée.
credits photo : © Dubarry Stéphane - A.F.Touch

Accord mets vin
Que boire avec un(e) Storzapretti à la bastiaise :

Voici une liste non exhaustive de vins que nous vous conseillons pour accompagner cette recette :

                          

 


Les derniers commentaires sur la recette Storzapretti à la bastiaise

Répondre
Baldi (invité)  2017-02-10

TRES bonne recette,faut ajouter une herbe Corse erba barona.....à défaut une pincée de nepita.....et c'est parfait

Répondre
Marie ange (invité)  2017-02-04

Surtout pas de nepita (trop forte) mais exclusivement de la persa ou persia (sorte de marjolaine ou origan endémiques )

auteur
Répondre michele  2014-11-05

Bonsoir, on en mangerait! j'essayerai merci pour cette recette m

auteur
Répondre Dubarry  2014-11-05

Bonjour Non, pas de nepita dans ce plat, cela détruirait son délicat équilibre aromatique. On ne met pas de la nepita partout en Corse, de meme qu'on ne met pas d'ail partout dans la cuisine provençale (par exemeple) ou de la truffe dans la cuisine périgourdine :) Bonne recette

Répondre
michele (invité)  2014-11-05

Bonsoir,
on en mangerait! j'essayerai merci pour cette recette
m



Laissez un commentaire