Le Kir


Google+ buttonFacebook buttonTwitter button

Le Kir © pf30 - A.F.Touch-cuisine
Le Kir tient son nom d'un chanoine, Félix Kir qui est né en 1876 en Côte d'Or et fut ordonné prêtre en 1901. Grand résistant pendant la seconde guerre mondiale il reçoit la Légion d'Honneur en 1946.
La même année il devint alors député Maire de Dijon et va le rester jusqu'à sa mort.
C'est durant cette période que le Chanoine eu l'idée d'offrir dans toutes les manifestations dijonnaises un apéritif que tous les bourguignons connaissaient déjà sous le nom de «blanc-cassis» et que les gens buvaient dans tous les bistrots de France.
Cet apéritif ayant atteint une belle renommée, la famille Damidot propriétaire de la plus grande société liquoriste Dijonnaise la belle maison Lejay-Lagoutte demanda au député-maire s'il pouvait utiliser son nom.
Celui-ci accepta, sans doute flatté que cette grande famille ai pu penser à lui pour lui rendre un tel hommage.
Quelques temps plus tard, s'apercevant du succès grandissant de cette appellation il fit appeler les autres liquoristes pour leur allouer à eux aussi ce privilège .
Mais il était trop tard ! la marque était déposée. Malgré d'innombrables procès, et en tout dernier ressort la Cour de Cassation le 27 octobre 1992 donna raison pour toujours a la maison «Lejay-Lagoutte» qui reste seule titulaire de l'appellation 'Kir'.

Le Kir Félix Kir 2
Voici donc le dosage originel d'un vrai « KIR »

1/3 de Crème de Cassis de Dijon 20°
2/3 de bourgogne blanc Aligoté

Même s'il est vrai que dans la majorité des établissements actuels (à cause du surplus de sucre amené par le cassis) les proportions sont maintenant :
1/5 de liqueur de Cassis
4/5 d'Aligoté

Pour ma part je le prépare lorsque les 1eres crèmes de cassis de l'année arrivent dans les caves, je le mêle à de l'aligoté bien frais de Chitry petite commune située prés de celle d'Irancy dans l'Yonne. Je le sers avec des gougères encore tièdes.

Vous trouverez de multiples déclinaisons de ce mélange de base. Avec de la framboise, de la mure, de la pêche, du champagne, du vin pétillant etc.

Mais il faut rendre grâce à la clairvoyance de cet éminent chanoine mort en 1968 à 92 ans qui à permis que ce petit 'apéro régional' devienne aujourd'hui l'apéritif français le plus bu dans le monde. Evidemment à consommer toujours avec modération.


Vos commentaires

Répondre clerget   13/10/2011

Pourquoi appelez-vous "Kir" tous les breuvages que vous décrivez ! ils sont tous sûrement très bons mais ce ne sont pas des "Kir" ! et le "kir"royal n'est qu'une invention de Parisien...actuellement la mairie de Dijon , qui le sert à tous ses vins d'honneur , utilise un aligoté provenant des vignes au dessus du lac à la fontaine d'ouche, et une liqueur de cassis à 20°.
Il se dit que la décision de servir cette boisson à la mairie fut prise par le Chanoine pour tricher vis à vis de ses médecins ! qui lui avaient dit à l'époque , constatant son penchant pour le vin blanc qui ne lui réussissait pas toujours , de s'en tenir qu'à son seul vin de messe ! et le chanoine adopta le blanc cassis qui par sa couleur pouvait tromper ses médecins . " Moi ? je trinque ? mais c'est pas du blanc !!"
J'aime bien cette hitoire et si c'est une légende , elle colle parfaitement au caractère du Chanoine. Personnage bien avenant, qui nous faisait la bise place des Ducs, ou rue des forges , les jours de marché....dans les années 50 .

Répondre PELLISSON  07/10/2011

dommage que cette recette ne soit pas toujours respectée !!! Trop souvent des crèmes de cassis de mauvaise qualité et des vins blanc qui n'en ont que le nom !!! signé un vieux "loufia"

Répondre cahon michel  29/05/2010

LE KIR NOUS NOUS LE FAISONS DE LA MANIERE SUIVANTE 1/3 DE CASSIS OU DE PECHE OU DU PAMPLEMOUSSE ET 2/3 DE VIN ROSE C'EST EXCELLENT

Répondre mimie71  20/04/2010

le chanoine KIR dans le train bondé qui se rend a l'Assemblée Nationnale dans son compartiment reservé (seul)voit une dame en belle tenue et son petit chien ,entrer et resssortir aussitot en disant "un corbeau" quelques minutes plus tard (elle n'a pas trouvé de place assise)demande a s'assoir dans une des 5 places vide a coté du chanoine "ok" ....le controleur passe bonjour messieurs et dame vos billets svp ,et le chanoine repond par son humour "il n'y a pas de messieurs ni dame ; mais un peckinois un corbeau et une poule " histoire vraie

Répondre legourmet  28/03/2009

Il me semble bon de rappeler que seul le mariage du bourgogne blanc aligoté et la liqueur de cassis (Legeay Lagoute) est droit à l'appelation 'kir'.Tout le reste n'est que du blanc-cassis...Quand au 'Royal' c'est un mot galvaudé, ce n'est qu'un cocktail.Il faut être puriste , un kir n'est en aucun cas égalable.

Répondre martin  27/03/2009

le seul kir qui existe est celui dfécrit dans l'article .le reste baptisé kir royal, mure framboise n'est que de la foutaise

Répondre salatge  27/03/2009

tout ceci bien sur à boire avec modération, en abuser c'est très mal mai y goûter de temps en temps
comme c'est bon et vivifiant un bon petit kir en apéritif !

Répondre salatge  27/03/2009

à limoux aussi avec du chardonnais bien frais c'est excellent !
et on est du pays du vin ici dans notre aude! limoxin on est là !

Répondre labro pierre  21/01/2009

Humour: De temps en temps,notre bon chanoine Kir,aprés avoir bu,un "gorgeton" de son excellent breuvage,tout ravigoté se précipitait dans le clocher de sa cathédrale dijonaise,et commençait à sonner soit matines soit vespres, ce qui faisiait dire à ses ouailles:"à l'église,Kir y est,et il sonne" kyrie eleisson: ce qui signifie en Grec "O Seigneur,prends pitié.

Répondre Edith AMANT  19/01/2009

Merci pour l'histoire intéressante du Kir qui a déchaîné pas mal de commentaires. Dijonnaise depuis 30 ans, chez nous ce qui compte avant tout pour faire un bon Kir... c'est la qualité du cassis ! : toujours choisir un cassis à 20° et pas 15° ou 18°... ça fait la différence.
Tchin ...; bonne cuisine et bonne année à tous en ce début de l'an neuf !

Répondre Mouturat Jacques  18/01/2009

Pour la petite histoire le "chanoine Kir est né à "Alise Ste Reine" dit "Alésia", c'est une partie de mon enfance, ou dans les cuisines Ducales étaient organisé les apéritifs de la mairie.
vive la Bourgogne.

Répondre servais jenny  13/01/2009

j'ai aprit une chose j'ignorait l'histoire du kir .cela est tres bien fait .merci

Répondre FUSARO  12/01/2009

je réponds à Saint Louis, non le
KIR ROYAL est composé de crème de cassis et de CHAMPAGNE et pas autrement, à boire très frais
Angèle qui a été mariée par lui chanoine Félix KIR en 1958 et bu une coupe, qui était maire de Dijon à
cette époque

Répondre marie BOUMGHAR  12/01/2009

Félicitations aux connaisseurs de KIR - ma mère agée de 91ans boit son KIR au cassis avec un Bordeaux moelleux -super brevage de longévité avis aux amateurs-

Répondre bea de st medard d\'eyrans  12/01/2009

moi le kir je le fait avec un bon vin blanc d'Alsace et de la crème de mure délicieux a boire avec modération

Répondre ardéchoise  11/01/2009

Je propose la version suivante appelée "castagnou":remplacez la crème de cassis par de la liqueur de chataigne.

Répondre MARY  11/01/2009

Kir/Normand :
Un Bon Cidre et un bon Cassis
LES CONFITURES DE MAR'Y

Répondre liliane69  11/01/2009

mélanger au vin rouge c'est le communard

Répondre DEVESA  11/01/2009

APRES TOUS VOS COMMENTAIRES, JE CONFIRME LE KIR AVEC UN BON VIN BLANC OU AUTRE EST EXCELLENT, BIEN SUR A CONSOMMER AVEC MODERATION

Répondre Jeanpinou  10/01/2009

BIEN SUR QUE NOUS CONNAISSON LE KIR,AYANT HABITER DIJON PENDANT 20 QUI NE CONNAIT PAS LE CHANOINE, le LAC, et le PASSE TOUT GRAIN QUI N'EST BUVABLE QU'AVEC DE LA CREME DE CASSIS ET LE KIR ROYAL avec du CHAMPAGNE

Répondre GALES François  10/01/2009

Le KIR était l'apéritif servi dans les cafés de la région lyonnaise sous le nom de"blanc-cass", le cafetier prenez un pot de blanc Aligoté en enlevait un petit verre et complètait avec du cassis. Pour ma part je le fait avec un blanc côte du rhône et du cassis que je fait moi même suivant une recette de ma grand'mère.
A Lyon on pouvait aussi boire le cassis avec du vin rouge et celà s'appelait "un communard"

Répondre Jean LARROQUE  10/01/2009

Une petite anecdote/ le bon chanoine Kir était député-maire de Dijon. Il avait un fameux "lever de coude" et faisait avec ponctualité l'ouverture (et la fermeture) de la buvette de l'Assemblée. Chaque matin, il commençait par un "Kir" et claironnait:colles-toi bien dans un coin pour regarder passer la procession!!"

Répondre papi de max  10/01/2009

dans la region de Saint-Die on mets de la creme de myrtilles et cela devient un "bonhomme"

Répondre christine  09/01/2009

je confirme que la crème de cassis peut être ajouté au vin rouge mais en bourgogne, il se nomme un "cardinal"

Répondre Chef Patrick  09/01/2009

bonsoir
je ne faisais que conter une jolie histoire qui interessera j'en suis sur nombre de nos visiteurs il est d'ailleurs curieux pour un bourguignon d'écrire la maison legay-lagoutte ainsi
reste que le Kir est un apéritif qui comme vous le voyez sur le forum se conjugue sur de plus en plus de registres différents en précisant ses origines je ne faisais que de rendre a cette maison la paternité
se son appelation
bon blanc-cass et meilleurs voeux
Chef Patrick

Répondre mamybel  09/01/2009

le kir peut être préparé bien sur avec du blanc aligoté, mais aussi avec du champagne brut ou un crémant et aussi changer le cassis contre framboise, mûre, châtaigne, violette mais tout celà avec des CREME et non des sirops BON APERITIF et accompagné d'un peu de "cervelle de canuts" c'est super

Répondre denis91  09/01/2009

LE CASSIS AVEC DU VIN ROUGE C'EST UN COMMUNARD ! A TESTER EGALEMENT !

Répondre DUVERNET Georges  09/01/2009

Quelle importance que Legay-Lagoute (sûrement pas le plus réputé !) ai ou non l'exclusivité de la marque, et qui cela interresse puisque chacun peut faire un KIR à sa convenance ? ce dont ne se privent pas les concurrents de Legay lors de dégustations organisées par exemple chez Vedrenne(au Cassissium)à Nuits-Saint-Georges (ville où j'ai le plaisir de résider)ou chez d'autres producteurs de Cassis !

Répondre Andrée DOMERGUE  09/01/2009

Je conseille également un Kir réalisé avec un bon Picpoul de Pinet!!! Excellentissime... mais à boire avec modération car il monte vite à la tête!!!

Répondre saint louis  09/01/2009

Le kir est devenu une institution surtout le kir royal que nous faisons avec du crément blanc de blanc

Répondre brejani  09/01/2009

nous le kir c'est avec uncremant de Bordeaux ; mais pour le cassis toujours le meilleuir de Bourgogne
mariage bordelais bourgogne

Répondre Mamouzette  09/01/2009

L'apéritif de fête chez nous, c'est un kir avec du crémant d'Alsace, toujours avec modération bien entendu.
Pour le cassis nous achetons du super cassis à chaque fois que nous passons par Dijon, nous faisons une petite réserve.

Répondre acersafran  09/01/2009

je conseille tout particulièrement cet apéritif avec une blanquette de limoux méthode traditionnelle et cuvée brut pour éviter le trop sucré
Cela rest un apéritif très abordable et un régal lorsque celui est bien frappé.
...et toujours avec modération
Un petit clin d'oeil à tout nos amis vignerons de Limoux qui perpétuent la tradition ancestrale d ce vin inimitable

Laissez un commentaire