Crème de Cassis


Google+ buttonFacebook buttonTwitter button

La Bourgogne est une des régions françaises où, dès que l'on parle d'un produit, on peut parler d'un des "ambassadeurs" de la gastronomie française. La Crème de Cassis de Dijon fait à ce titre partie des produits phare de cette région riche de son terroir et de ses traditions. Si l'origine du cassis est obscure, on entend parler de cette plante pour la première fois au XVIème siècle, dans le "Livre d'Heure d'Anne de Bretagne" sous l'appellation de "Poyvrier d'Hespagne". Un temps utilisé pour ses propriétés médicinales, le cassis devient au XIXème siècle un produit très populaire : "Dans les cafés de l'époque, le pichet de cassis est à la libre disposition du consommateur, au même titre que le pain, le sel ou la moutarde (...). Le cassis avait certainement pour fonction au départ d'arrondir des vins qui pouvaient apparaître un peu "raides" " (Guy Renaud).

En 1841, Auguste-Denis Lagoutte et Joly, son distillateur, décident au vu du succès du cassis à Paris de fabriquer la première Crème de Cassis telle qu'on la consomme aujourd'hui. Le succès immédiat de ce breuvage fera la fortune de ses créateurs et de Dijon la capitale internationale de la production de Crème de Cassis. En 1904, un Beaunois nommé Faivre, garçon de café au "Café Georges" (rue Bossuet à Dijon) lance la recette du blanc cassis sur Dijon (2/3 aligotés, 1/3 cassis). Le Chanoine Kir, député maire de Dijon de 1945 à 1967 donnera à ce délicieux apéritif ses lettres de noblesse. Utilisé aujourd'hui en pâtisserie et dans de délicieux cocktails, la Crème de Cassis mérite largement sa notoriété.

credits photo : © lilith da vinci - Fotolia.com