Flamiche aux poireaux


Répondre

Flamiche aux poireaux

Commentaire de la recette de la page : www.aftouch-cuisine.com/recette/flamiche-aux-poireaux-151.htm

SVP DEMANDEZ NOUS LA VRAIE RECETTE DE CETTE TARTE AUX POIREAUX.

Répondre

Reponse a BORK

Bonjour
lorsque nous recevons des messages comme le votre ils sont toujours ponctués de la mention Vraie recette ,vrais ingrédients etc
Mais comme la cuisine française n'a été composée que de micro recettes et que chaque village avoisinant a sa "vraie recette"
,je vais donc vous conter l'histoire exacte de "La Flamiche"
Tout d'abord le mot Flamiche est issu du Flamand qui signifie Gâteau

Les premiéres traces se retrouvent au 17eme siécle ou les flamiches n'étaient rien d'autres que des galettes de pain assez minces que l'on arrosait de beurre fondu et que l'on dégustait "au sortir du four"
La culture du poireau s'intensifiant dans le nord de l'europe on trouve les 1eres recettes dans l'ouvrage appelé "la cuisine du Nord"paru en 1816
cette recette a pour ville d'origine ROYE qui est aussi a l'époque la capitale du poireau cette préparation fut nommée flamiche a porions ou flamique a porgeons.
Dans les villages aux alentours on repris cette même recette mais on la recouvra de pâte elle s'appela alors :ein's flamiq'a plos c'est a dire "a plis"
puis cette recette émigra vers la région Picarde et les régions avoisinantes ou le poireau etait le légume roi il fut alors appelé"l'asperge du pauvre"
la recette de la flamiche aux poireaux s'expatria dans toutes les régions avoisinante pour prendre les noms de flamiques ,flaminches, tartes ,tourtes .
Par exemple dans la région du Hainaut elle se présente en tourte alors que dans celle de Dinant elle devient tourtiére et on la recouvre d'un fromage"qui pue" maroilles par exemple que l'on mélange avec beurre et oeufs
voila ce qu'il fallait en dire dois je vous préciser que dans "une autre vie" j'ai été le conseiller culinaire du groupe Carestel que j'étais en poste a Lesquin et que mon role était de former les cuisiniers du nord a la pratique de leur gastronomie régionale
Donc pas de soucis particulier pour cette recette mais bien sur elle n'est en ligne que pour évoluer dans le temps et que l'essentiel est dans sa réalisation "pour ne pas oublier nos racines"
votre
Chef Patrick

Répondre

Flamiche aux poireaux

bonjour
tout d'abord, tous mes remerciements pour vos recettes, elles sont excellentes
pour aujourd'hui, je voudrais faire une flamiche aux poireaux, mais je n'ai pas de noix de muscade - que peut on mettre à la place;
merci de votre réponse - et merci de nous faire revivre la bonne cuisine
Denise

Répondre

Réponse a nain

Bonjour Denise
Pas de soucis si vous n'avez pas de noix de muscade accentuez un peu avec un tour de moulin a poivre supplémentaire
bonne recette et a bientôt
poutous
Chef Patrick

Répondre

Merci pour votre réponse

merci pour votre réponse
j'ai rajouté quelques tours de moulin à poivre
recette très réussie et qui a plu à tout le monde
merci d'être à notre écoute
bonne journée
Denise

Répondre

Sel ou poivre ?

Hey Denis,
content pour ton poivre et toi, moi j'ai rajouté du sel et ils ont tous gerbé. Pleure

Répondre

Réponse a caca45

BONJOUR
Tout d'abord denis s'appelle Denise pour le reste je ne comprends pas très bien :vous avez été faire les foins et vous les avez mis en gerbes?
bonne journée
Chef Patrick

Répondre

Flamiche aux poireaux

Bonjour,

Etant picarde, j'ai été nourrie depuis mon enfance avec entre autres la flamiche aux poireaux.
Dans la recette familiale, on cuit les poireaux dans de l'eau bouillante salée et on laisse égouter une nuit... je pense que votre façon de faire est mieux et les poireaux doivent garder tout leur parfum.
Par contre pour l'appareil, je mets du beurre et de la farine dans un casserole. Quand la cuisson est suffisante, je jette mes poireaux et je rajoute de la crème fraiche et la muscade. Je mélange vigoureusement hors du feu et ajoute un oeuf entier. Je mélange encore, toujours hors du feu. Je verse dans mon plat à tarte.
Lorsque l'on déguste la flamiche, on soulève délicatement "le chapeau" et on y verse de la crème fraiche...

C'est assez calorique, mais on a une seule vie, alors profitons-en !

Cordialement.

Répondre

Bonjour gourmandine

bonjour
Pour une fois je dois vousprévenir
pour plusieurs raisons
en 1er si vous faites bouillir des poireaux et que vous ne les rafraichissez pas et qu'en plus vous les laissez égoutter toute une nuit vous permettez ainsi la multiplication microbienne(hépatite virale)de plus de faire un roux ainsi empêche la suavité de la recette
bref vous l'avez compris pas emballé(sourires)
Chef Patrick

Répondre

Flamiche aux poireaux

Merci Chef Asfaux pour cette recette que je viens de réaliser avec quelques modifs:
avec 750g de poireaux nettoyés et coupés mis à compoter avec 2 louches de bouillon de poule dégraissé maison, pour l'appareil 430g de lait, 50g de farine j'ai trouvé que c'était un peu trop, je pense 40g auraient suffit, j'ai incorporé 4 fines tranches de bacon fumé découpées en petites parcelles. Pour la finition, une pincée de sel et une autre de sucre dans le jaune d'oeuf pour un résultat magnifique. Il n'y manquait qu'un peu de déco pour croire à une galette des rois. Et c'est délicieux!

Répondre

Flamiche aux poireaux

Merci Chef Asfaux pour cette recette que je viens de réaliser avec quelques modifs:
avec 750g de poireaux nettoyés et coupés mis à compoter avec 2 louches de bouillon de poule dégraissé maison, pour l'appareil 430g de lait, 50g de farine j'ai trouvé que c'était un peu trop, je pense 40g auraient suffit, j'ai incorporé 4 fines tranches de bacon fumé découpées en petites parcelles. Pour la finition, une pincée de sel et une autre de sucre dans le jaune d'oeuf pour un résultat magnifique. Il n'y manquait qu'un peu de déco pour croire à une galette des rois. Et c'est délicieux!
Une prochaine fois, j'incorporerai un jaune d'oeuf et/ou de l'Emmental ou Parmesan rappé dans l'appareil.

Laissez un commentaire