Haricot de Soissons


Google+ buttonFacebook buttonTwitter button

En 1728 eut lieu à Soissons une conférence internationale sur l'avenir de Gibraltar. On prétend qu'à l'époque, un diplomate espagnol venu en Picardie pour l'occasion, prit en amitié un jardinier de l'abbaye Saint-Léger, surnommé "Jacquot". A son départ et en signe d'amitié, le jardinier aurait fait don au diplomate d'un sac de haricots plus gros que ceux que l'on cultivait à l'époque un peu partout en Europe. Une fois replantée, la récolte espagnole fut particulièrement appréciée et la renommée du Haricot de Soissons "Jacquot" était née.

Les légendes sont diverses quant à son origine, mais le haricot de Soissons reste aujourd'hui produit dans le strict respect des traditions d'antan. On le reconnaît à sa grande taille et à sa forme bombée. Il est préparé ici en cassoulet ou vendu comme confiserie. Récolté en frais ou en sec, il se conserve facilement de 3 à 12 mois.

credits photo : © Maria Brzostowska - FOTOLIA