Moules de Bouchot


Google+ buttonFacebook buttonTwitter button

La Moule de Bouchot est une autre de ces productions si précieuses de nos magnifiques régions. L'histoire retient le nom de Patrice Walton, voyageur irlandais qui s'installa dans la région au XIIIème siècle. Pour capturer certains oiseaux, ce dernier tendait alors des filets "d'allouret" entre de hauts piquets de bois plantés en mer. Ces piquets se couvrirent de moules qui profitaient remarquablement. Patrice Walton multiplia ces piquets, les rapprocha et les réunit par des clayonnages. Dans sa langue, il appelait ces barrières curieuses des "bout choat". Le bouchot était né et avec lui le métier de boucholeur.

Aujourd'hui, le bouchot consiste en un alignement de 50 à 100 m de pieux en chêne (avec leur écorce). Haut de 4 à 6 m, ils sont enfoncés de moitié. Les moules s'attachent à ce support par un écheveau de filaments appelé byssus. C'est ainsi que de père en fils, et ce depuis des générations, les mytiliculteurs de Charente-Maritime continuent de produire l'une des meilleures moules du monde, véritable régal pour gourmets et gourmands de tous âges...

credits photo : © Jordi Cubells Biela - FOTOLIA