Gratin Dauphinois

Gratin Dauphinois 4.6/5 (22 votes)
         
Préparation :
Cuisson :
Total :

Google+ buttonFacebook buttonTwitter button

Il sagit de la véritable recette du gratin dauphinois.

La recette du gratin dauphinois pour 4 personnes :

  • 1 kg pommes de terre à chair jaune
  • 1 gousse d'ail dégermée ouverte en 2
  • noix de muscade
  • crème fraîche liquide 30% minimum(il n'y pas de quantité exacte car vous couvrez de cette crème chaque couche)
  • 1 navet épluché et coupé en 2*(facultatif)
  • Sel et poivre du moulin et une râpure de muscade(si vous en aimez le goût)

Progression

Les premiers écrits signalant la recette du gratin dauphinois datent du milieu du 18ème siècle (comme les 1eres recettes de pommes de terre) on attribue a l'époque cette recette comme étant cuisinée dans le pays des quatre montagnes Lans, Villard de lans, Autrans et Sassenage.

En voici donc la recette

1) Préchauffez votre four a 160°(Th5+) .

2) Prendre des pommes de terre à chair jaune (hollande par ex) pelez les puis émincez les finement, lavez les séchez les bien (a la serviette) .

3) Dans un plat allant au four, frotter l'intérieur avec 1 gousse d'ail puis faites de même avec le navet coupé en 2.

3) Installez alors une couche de pommes émincées, salez, poivrez, et ajoutez une râpure de noix de muscade puis couvrez de crème, et recommencez l'opération jusqu'au bord du plat.
Cuisson 1 heure à 150°(th5) , puis 30 minutes à 200°(th 7) afin qu'il prenne de la couleur.
Ne mettez jamais d'oeufs, ils nuisent au moelleux et à l'onctuosité du gratin dauphinois.

Si vous avez un peu de temps voici mon conseil: lorsqu'il sera cuit éteignez votre four et laissez votre gratin ainsi encore une bonne heure les pommes vont alors se gorger du moindre liquide restant.

Si vous ajoutez quelques sortes de fromages, il devient alors gratin savoyard.

Les anciens ne se servaient que de la crème dite double, c'est-à-dire très épaisse; vous pouvez faire de même, mais je vous conseille pour votre digestion de vous servir de la crème plus légère dite liquide ou fleurette.
goûtez ce gratin dauphinois et vous aurez l'impression que vous n'en avez jamais mangé un comme cela.

*En ce qui concerne l'apport du navet dans les 1eres recettes l'on pense que cela a été créé pour"poivrer"un peu la recette.
TX_COPYRIGHT © 2005-2017 A.F.Touch

 


Les derniers commentaires sur la recette Gratin Dauphinois

auteur
Répondre michele  2017-03-08

Bonsoir, Faites vous plaisir et faites ce gratin selon la recette.. pour la digestion il suffit de veiller à en manger raisonnablement. C'est dommage de faire un si bon plat en lui ôtant tout ce qui fait son vrai goût. Au passage j'en profite pour remercier Chef Patrick pour nous faire partager les meilleures recettes de notre patrimoine. m.

Répondre liuzzi  2017-02-27

exquis exquis exquis et typique effectivement, ce gratin rappelle à mon ami ses années passées dans le dauphiné..... pour ma part j'utilise dela creme (biologique uniquement) liquide et aussi un ou deux pots de crème plus dense....si je trouve de la crème allégée en lactose je l'utilise car il me semble que cela facilite la digestion. car je dois dire que nous en mangeons sans modération... Merci chef Patrique....je fais des heureux!

Répondre
erick lautard (invité)  2017-02-16



Ola Mon Chef Patrick

Ben voila c'est bien celle ci la vraie ( d'ailleurs si le chef Michel Rostang ) le dit , c'est que c'est bien de la mm chose que l'on parle puisque c'est un de ses commis qui m'a appris a la faire dans mon tour du monde !..
J'en ai eu fais de beaucoup de facons Chez Edgar rue Marboeuf a Paris et ailleurs ! Mais je garde en memoire qu'il n'y a que deux maniere de le faire !<: La bonne et la mauvaise !! > Merci de faire passer le savoir faire du metier .Bonne continuation. Chef Erick.

Répondre
Jean-Pierre (invité)  2015-10-11

Excellentissime! Merci pour cette recette.
Et un petit bonjour de la Suisse.

auteur
Répondre
chef patrick  2015-06-23

bonjour
de plus voici le commentaire élogieux d'un très grand cuisinier régional de l'étape Michel Rostang

Patrick
Moi qui suis un sassenageois
D'origine je suis tout à fait d'accord avec ta recette
Sauf le navet dont je n'ai jamais entendu parler
Michel ROSTANG. Pur dauphinois



Laissez un commentaire