Crêpes Suzette

Crêpes Suzette
Google+ buttonFacebook buttonTwitter button
4.8/5 (1 votes)

Préparation :
Cuisson :
Total :

Un petit pan d'histoire tout d'abord, ces crêpes suzette furent servies pour la 1ere fois dans les années 1895 dans le célèbre restaurant Maire à Paris.
A l'époque elles portaient le nom de « dites Suzette » et étaient fourrées de confiture. Ce qui les distinguent des autres préparations de crêpes tient au fait qu'elles ne sont pas flambées. Escoffier quand à lui préconisait la recette de ces crêpes je cite comme les crêpes «Gil-blas» c'est a dire tartinées de beurre travaillé parfumé au curaçao et au suc de mandarines.

  1. Pour une douzaine de crêpes suzette
  2. 12 crêpes sucrées fines
  3. 125g de beurre très mou (Echiré si vous trouvez)
  4. 8 morceaux de sucre
  5. 2 oranges et un citron non traités
  6. 5cl de curaçao ou Grand-marnier
  7. beurre fin

Progression

Préparation du beurre Suzette:
1) Sur un saladier frottez 5 morceaux de sucre sur les oranges jusqu'à ce qu'ils s'écrasent gorgés par le suc du zeste, puis faire de même avec vos 3 autres morceaux de sucre sur le citron et écrasez les sucres a la fourchette

2) Ajoutez alors le beurre très mou (plus que pommade) mélangez bien a la fourchette.

3) Pressez le jus des oranges et du citron et au fouet incorporez les au fouet au beurre petit a petit puis ajoutez l'alcool pour finir.

4) Faites chauffer une poêle puis ajoutez un peu de beurre, posez votre crêpe cuite, retournez la puis tartinez la de ce beurre en pommade «Suzette» pliez-la en 4 réinstallez les, refaire réchauffer 30 secondes dans la poêle alors rangez-les une à une sur un plat chaud et légèrement beurré en les chevauchant .
Reproductions strictement interdites sans autorisations © 2005-2018 A.F.Touch
credits photo : © objectif saveurs - Fotolia.com

 


Les derniers commentaires sur la recette Crêpes Suzette

auteur
Répondre Dubarry  2012-02-27

Bonjour Anto38 Pas de liqueur de mandarine en Corse ?... Oh que si et depuis plus d'un siècle mais elles ne sont pas toute de qualité égale (je ne veux pas faire de publicité mais achetez de préférence celle qui porte le nom d'un illustre chef d'état français d'Ajaccio qui aurait pu être Génois à un an près environ...). Par contre pas de liqueur de clémentine sinon pour les touristes car la clémentine ne donne pas beaucoup de parfum à la distillation, au contraire de la mandarine. Pour l'Aoc, le chef Patrick a raison

auteur
Répondre chef patrick  2012-02-23

bonjour Ce qui me fait sourire tient au fait que l'aimable Dubarry qui a commenté ma recette est un pur "pays" de chez vous(maison centenaire a Patrimonio etc etc) cela va être drôle lorsqu'il va revenir de congés et vous dire par exemple que la clémentine corse n'a pas l'AOC mais seulement l'IGPce qui ai déjà pas mal a bientôt donc Chef Patrick

Répondre anto38  2012-02-23

juste un ptit mot pour vous dire qu'en corse c'est l'AOC clementine corse , et qu'il ny a pas de liqueur de mandarine mais de la liqueur de clémentine ! peut étre ya t'il une erreur d'appelation sur la bouteille . ce n'est pas grand chose mais aprés avoir fait la ceuillette de se fruit fantastique et avoir travaillé au prés de ses défenseur... des petites choses qui on leur importance pour certains ... ahh et sinon le site et top du top ! merci

auteur
Répondre Dubarry  2010-02-19

Bonjour Ivan donc je pourrais proposer une recette de "soufflé au Grand Marnier" par exemple (j'adore ça et c'est de famille) ? Il y en a plusieurs selon plus précisément l'appareil utilisé (par exemple, j'ai de grands souvenirs du soufflé servi autrefois par les frères Cousin, au Petit Marguery à Paris et aussi de celui servi par Ducloux chez Greuze à Tournus, différent mais aussi bon. Mais je pense ouvrir là encore un débat (j'avoue, je le fais un peu exprès ! :-p) auquel le chef Patrick, dont les soufflés de Sousceyrac n'étaient pas moins mémorables, ne manquera pas de participer...

auteur
Répondre ivan  2010-02-19

bonjour, je rectifie, la publicité n'est pas interdite sur ce forum, elle est juste soumise à notre censure. lorsque un membre de ce forum qui à plus de 500 messages à son actif nous parle d'un produit qu'il aime, il a tout le crédit nécessaire pour que ses propos soient interprétés comme de l'information et non pas de la publicité. Quand un membre inscrit le jour même nous vante les mérites de son foie gras, c'est très différent. Comme toujours en cuisine , tout n'est qu'une question de mesure.. rires



Laissez un commentaire