Bouchons de poulet en double poivronnade

Une recette du chef étoilé Patrick Asfaux

Bouchons de poulet en double poivronnade
Facebook buttonTwitter button
4.9/5 (19 votes)

Préparation :
Cuisson :
Total :

Voici une petite recette estivale peu onéreuse mais néanmoins savoureuse et esthétique

Bouchons de poulet fermier en double poivronnade pour 4 personnes :

  1. 16 filets mignons de poulet (fermier si possible)
  2. 8 filets d'anchois allongés
  3. 1 poivron rouge et 1 poivron jaune (tous les 2 ouverts évidés et blanchis 6 minutes à l'eau bouillante puis rafraîchis égouttés)
  4. 1 beau concombre ferme
  5. ou 2 petits ventrus(primeur)
  6. 12 olives noires dénoyautées et hachées grossièrement
  7. 1 gousse d'ail dégermée ,écrasée et hachée
  8. 20 cl de crème liquide
  9. huile d'olive
  10. sel poivre du moulin , poudre d'Espelette et une pointe de curry
  11. glacis de légumes (si vous trouvez)*
  12. 1 cuiller à café d'extrait naturel de poivron jaune et 1 cuiller à café de poivron rouge

Progression

1) Sur votre plan de travail, allongez vos filets mignons de poulet. Avec un petit couteau (office), retirez le petit nerf, aplatissez un peu puis salez et poivrez. Ajoutez sur chaque, ½ filets d'anchois et un peu de poivron rouge taillé en minuscules carrés (brunoise) . Roulez-les: Ainsi, vous obtiendrez 16 petits bouchons.

2) Enveloppez alors chaque « bouchon » dans du film plastique puis faites les cuire à la vapeur dans le panier de votre cuit vapeur (ou couscoussière) . Couvrez (cuisson 12 minutes) puis éteignez votre feu et laissez couvert.

3) Pendant ce temps, épluchez votre concombre, évidez-le et taillez-le en mirepoix de ½ cm environ. Versez dans une casserole d'eau froide, portez à ébullition, retirez-les à l'écumoire et plongez-les alors rapidement dans une eau glacée. Egouttez-les et réservez dans un petit saladier (ils doivent rester croquants)

Préparation des sauces
Dans 2 petites casseroles, mettez dans l'une la moitié de la quantité de poivron jaune (taillé en mirepoix) et la moitié de la crème. Salez, poivrez, une pointe de curry (ajoutez si possible le glacis jaune) et dans l'autre la même quantité de crème avec aussi la moitié du poivron rouge(un peu de glacis si possible) . Salez et ajoutez un peu de poudre d'Espelette.
Faites juste une ébullition puis mixez chaque préparation en ajoutant un trait d'huile d'olive, ajoutez alors dans chaque le reste des poivrons de chaque couleur.

4) Dans une poêle, faites chauffer une grosse cuiller à soupe d'huile d'olive. Puis, lorsqu'elle sera bien chaude, versez vos dés de concombre, salez poivrez et faites sauter rapidement 2 minutes, ajoutez l'ail et réservez.

Dressage
Déposez vos bouchons sur votre plan de travail.
Puis sur chaque assiette bien chaude, au centre, posez un emporte-pièces et disposez votre poêlée de concombres aillée, les 4 bouchons de volaille installés autour. Nappez-les des sauces de poivrons puis ajoutez les olives noires.

2 petites remarques pour l'élaboration de cette recette:
Premièrement, vous avez bien compris, j'en suis sûr, que vous pouvez tout préparer la veille et ne faire réchauffez vos préparations que 30 minutes avant de passer à table.
D'autre part, dans de nombreuses recettes de nos grands anciens, le concombre était servi plus souvent chaud en garnitures que froid comme maintenant. Essayez, je suis pratiquement certain que vous allez en être troublés.

*Nouveau produit français composé exclusivement d'extraits de légumes naturels.
Reproductions strictement interdites sans autorisations © 2005-2020 A.F.Touch
credits photo : © Asfaux Patrick- A.F.Touch

 



Les derniers commentaires sur la recette Bouchons de poulet en double poivronnade

Répondre
betty31  2011-06-01

je suis d'accord avec vous,je veux juste attirer votre attention sur la méconnaissance qu'on les gens sur les dangers du bio,il faut garder l'esprit critique en regardant des 2 cotés de la barrière!!! bon week end si vous faîtes le pont

Répondre
ERIKAKIS  2011-06-01

Je serais plutôt du côté d'ivan : je reviens d'un voyage à Vulbens , à côté de Genève , et un de mes amis , dont la maison se trouve en pleine région de oriduction fruitière (surtout de pommes) m'a dit que ces fruits subissent j'usqu'à 30 traitements eaux pesticides avant de se retrouver sur l'étal des vendeurs et que , lors de ces traîtements , l'air est irrespirable . Je comprends et sais de quoi je parle , car je suis chimiste et ai dirigé en Afrique un laboraroire de chimie agricole qui ,entre autres s'occupait du choix et de l'analyse des pesticides destinés au traîtement du café .

auteur
Répondre
ivan  2011-06-01

une pomme non bio subit 27 traitements de pesticides avant d'arriver dans votre assiette... il n'y a aucune intox à s'interroger sur le coté "raisonnable" des pesticides.... a mon humble avis.... amicalement, ivan

Répondre
betty31  2011-06-01

cher ivan, le sujet est trés polémique je sais,mais on confond trop souvent bio et bon.le calibrage des légumes ne tient pas au fait de la présence ou non de pesticide mais bien à une sélection des variétés et ça c'est un autre sujet.une tomate aura du goût si elle est récoltée à maturité . j'en entends hurler derrière leurs écran!!!Mais j'ai un petit ras le bol de cette intox que l'on nous fait à travers les médias pour nous convaincre que le bio c'est le top! Les légumes ne s'achètent pas seulement ds les grandes surfaces.ne pas oublier le marché ou les petites surfaces dédiées uniquement aux fruits et légumes.La qualité la diversité et les prix y sont!Sans oublier bien sur les cueillettes en pleins champ que l'on trouve de plus en plus!

auteur
Répondre
ivan  2011-06-01

Bonjour certes, maintenant si vous trouvez le truc pour savoir quand "un pesticide est utilisé de façon raisonnable" sur un produit je suis preneur, car du coté de chez moi ce label n'existe pas... il suffit d'entrer chez un marchand de légumes bio pour s'en rendre compte... les tomates ne sont pas rondes, les concombres pas droits etc... comment croire alors que les produits ultra calibrés et sans gout des grandes surfaces ont été traités de façon raisonnable ?